< Retour à toute l'actualité

Comment améliorer l’impact économique et culturel d’un port de plaisance sur son territoire ?

Publié le 19 mars 2012 par seagitalawards

La Fédération Française des Ports de Plaisance représente les intérêts des gestionnaires des ports de plaisance adhérents, soit 301 ports de plaisance maritimes ou en eaux intérieures, à flot ou à sec en métropole et DOM-TOM.

Créée en 1979, notre organisation regroupe huit associations ou unions régionales affiliées. Depuis 1983, la gestion du domaine public portuaire de plaisance a été principalement transférée aux Communes. Les ports de plaisance jouent déjà un rôle important dans le développement durable des régions. Ils représentent un atout économique et touristique pour la région et offrent des opportunités d’activités et d’emplois. Pourtant, il existe souvent une dichotomie entre l’outil de plaisance et l’outil de promotion touristique d’un même territoire. Pour que les gestionnaires des ports de plaisance s’inscrivent efficacement et durablement dans un rôle de participation au développement de l’attractivité et donc de l’emploi, notre réflexion porte sur les moyens d’ancrer ces gestionnaires et les ports de plaisance comme acteurs et vecteurs cruciaux, bien sûr au service des plaisanciers qui sont aussi des touristes mais aussi à celui du tissu local économique, culturel et touristique. Le port de plaisance doit devenir un point d’entrée vers l’ensemble des richesses du territoire qu’il dessert. Il peut aussi être le maillon d’une grande chaîne de découverte de la mer, de son histoire, de ses richesses naturelles ou économiques. Une première réponse se dessine avec la rédaction du Livre blanc Odyssea présenté par le Secrétaire d’Etat au Tourisme en décembre 2011 sur le stand de la FFPP du salon nautique de Paris. Par la suite, la Fédération et l’Association Nationale des Maires des Stations et Communes Classées Touristiques ont signé une convention de partenariat pour la promotion du programme auprès des 1 100 maires de l’Association, dans le prolongement de celle engagée en 2009 avec l’Association Nationale des Elus du Littoral.

Serge Pallarès, Président de la Fédération Française des Ports de Plaisance

À propos d’Odyssea
Retenu dans le cadre de l’appel à projet Union pour la Méditerranée, Odyssea vise à équiper les offices de tourisme et les capitaineries de dispositifs communs destinés à faciliter la réservation des escales depuis n’importe quel port partenaire du projet et à offrir des services d’organisation du séjour des plaisanciers. Mis en œuvre dans la bassin méditerranéen (France, Espagne, Italie, Maroc), le géoportail Odyssea permet aux plaisanciers d’accéder en un clic à des fonctionnalités de réservation d’emplacement et, au-delà, d’organiser leur approvisionnement et leur séjour (réservation touristique, commande de produits du terroir…). Ce portail unifié favorisera le cabotage et l’accès aux offres touristiques, patrimoniales, naturelles des territoires.
Assorti d’un Pass’port électronique, Odyssea met les solutions numériques au service de l’emploi et de l’attractivité des territoires proches des bassins de navigation. Ce produit déjà en expérimentation sera présenté à Seagital 2012. Odyssea fixe l’ambitieux objectif de faire des gestionnaires de ports des acteurs centraux de la promotion des territoires portuaires, pour que les ports de plaisance servent efficacement de vecteur de développement économique solidaire, au service d’un territoire incluant l’avant et l’arrière-pays des bases nautiques maritimes, fluviales ou lacustres. Odyssea devrait être mis en place d’ici mars 2013.

< Retour à toute l'actualité