< Retour à toute l'actualité

Normaliser les solutions numériques pour les rendre accessibles à tous les acteurs de la logistique

Publié le 12 mars 2012 par seagitalawards

La Direction Générale des Infrastructures, des Transports et de la Mer (DGITM) du Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement Durable et de la Mer a en son sein une Mission des Transports Intelligents (www.transport-intelligent.net), chargée d’accompagner le déploiement des technologies de l’information et de la communication dans les domaines des transport.

Ces technologies peuvent contribuer à améliorer la sécurité et la sûreté, optimiser l’utilisation des infrastructures, favoriser les transferts modaux (de la route vers le fer, le fleuve ou le cabotage maritime) et limiter les consommations d’énergie, particulièrement dans le contexte de hausse des prix des carburants, d’objectifs de réduction des émissions de CO2 et d’entrée en vigueur de la vignette européenne ou éco-taxe poids lourds. Des solutions et savoir-faire existent qui doivent être valorisés et mises à disposition de tous les acteurs – y compris les plus petits – pour permettre un déploiement à grande échelle indissociable d’une évolution des méthodes de travail de chacun. La mise en réseau qui résultera des nouvelles technologies permet d’imaginer de nouveaux services et d’améliorer la rentabilité de tous les maillons de la supply chain. La Mission Transports Intelligents travaille ainsi avec des acteurs du monde des transports et des fournisseurs d’équipements et de services réunis au sein du département ITS France de l’Association Transport Environnement Circulation (ATEC). Plusieurs grandes thématiques importantes pour la politique des transports y sont explorées : information multimodale, gestion du fret, moyens de paiement électroniques ou application de la réglementation (chronotachygraphe électronique, contrôle automatisé des vitesses,…).

Parallèlement, la démarche d’aide à la conception de systèmes interopérables en France (ACTIF; www.its-actif.org) vise à développer l’interopérabilité des systèmes d’information des acteurs de la chaîne logistique. La question de la cohérence générale des systèmes se pose en effet de façon de plus en plus aiguë au fur et à mesure qu’ils se complexifient et qu’ils s’interconnectent. Cette démarche est cruciale si l’on veut atteindre une véritable dématérialisation des documents et procédures, source de compétitivité, sur le modèle du guichet unique ou des cargo community systems. Une stratégie collective est donc nécessaire pour réussir.

Eric Louette, Mission Transports Intelligents, DGITM

La Direction Générale des Infrastructures, des Transports et de la Mer (DGITM) du Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement Durable et de la Mer a en son sein une Mission des Transports Intelligents (www.transport-intelligent.net), chargée d’accompagner le déploiement des technologies de l’information et de la communication dans les domaines des transport

< Retour à toute l'actualité